10 bons conseils

Pour bien cultiver sa flore intestinale

1 - Fruits et légumes premiers fournisseurs de fibres

Les fibres contenues dans les fruits et les légumes ne sont pas assimilables par les enzymes digestives. Elles arrivent au niveau du colon et sont en contact avec les bactéries intestinales.

En créant du volume et en nourrissant ces dernières, on peut dire que les fibres sont indispensables à notre équilibre. La règle des 5 fruits et légumes par jour est tout à fait pertinente, même si n'est pas toujours facile à appliquer.

 

2 - La diversification avant tout

Diversifier sa source de fibre est une bonne manière de comparer les résultats obtenus.

 

3 - Je t'ai dans la peau

Voilà un sujet délicat, car notre peur des produits chimiques répandus sur les fruits et légumes nous conduit à éplucher systématiquement ces derniers. Pourtant fibres et micronutriments se trouvent en quantité dans la peau de ces végétaux.

Alors que faire ? Laver scrupuleusement, acheter exclusivement des produits garantis "bio", cultiver son propre jardin. Chacun fera comme il peut pour ne pas perdre ces précieux éléments.

 

4 - Yaourt un très bon allié

Malgré son apparence, un yaourt sera plus digeste qu'un verre de lait. Il contient des bactéries qui enrichissent tout naturellement la flore intestinale.

 

5 - Et si l'on ressortait la yaourtière !

Bien cachée au fond d'un placard, elle ne demande qu'à reprendre du service. Ainsi l'on contrôle non seulement les ferments — disponibles maintenant presque partout —, mais aussi la qualité et la quantité des éléments d'accompagnement éventuels — fruits, parfums, chocolat...

 

6 - Du complet rien que du complet

Pain, riz, pâtes seront bien sûr achetés et consommés dans leur version complète. Non ou peu raffinés ces produits vous apporterons non seulement du goût, mais aussi des fibres. Les temps de cuisson seront plus longs et la mastication plus appliquée pour une meilleure absorption.

 

 

7 - Bon comme du bon pain

La France est le pays du pain, même si elle a traversé des périodes sombres qui ont laissé de mauvais souvenirs. Maintenant, l'étal des boulangers est riche comme jamais. Raison de plus pour opter pour des pains complets, au multicéréales, au levain. Au rendez-vous : un bon goût, des levures et des fibres que demander de plus !

 

8 - Chou chou

Sur les marchés on peut découvrir de nombreuses sortes de choux. Ils sont riches en fibres

et en minéraux. Cuit/fermenté — choucroute — c'est le top en matière de bonnes bactéries.

 

9 - La viande avec grande modération

La viande si elle source de protéines et aussi source de toxines*. De plus les animaux sont pour la plupart soumis à des traitements antibiotiques. Tout cela n'est pas très bon pour notre flore intestinale.

 

10 - En conclusion

Augmenter la richesse de sa flore intestinale — microbiote pour les savants —  ne doit pas tourner à l'obsession. Seule une certaine notion de confort et d'équilibre doit nous guider.

Les affections et les douleurs intestinales sont à confier impérativement aux spécialistes : médecin, nutritionniste...

 

• IStock © ®

Le mot de :

Monsieur-je-sais-tout

La flore intestinale

est appelée aussi : Microbiote

 et désigne l'ensemble des micro-organismes

vivant dans l'intestin.

 

Probiotique

Bactérie ou levure

bénéfiques.

Utilisables en compléments alimentaires

La biodiversité qui nous habite

et nous protège.

• L'homme microbiotique,

Patrice Debré,

 Éd. Odile Jacob

 * 10 bonnes raisons pour ne plus manger de viande    >>>

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 10bonsconseils.com ®  Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel.

Reproduction rights reserved © 10bonsconseils.com ® The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. © 2017 -VF 3.2