10 bons conseils

Pour bien observer le ciel - Conseils aux débutants

Contribution de Didier Monnet

 

Les instruments

 

1 - De combien ça grossit ?

Le grossissement maximal fourni par un instrument dépend de son diamètre, et de sa qualité... Donc c'est le diamètre qui est important, puisque la luminosité en dépend directement, et pas le grossissement.

 

2 - Donc, plus le diamètre est gros, mieux c'est ?

Oui, mais il faut prendre en compte d'autres contraintes, comme le transport et le temps d'installation. Le meilleur instrument, c'est celui dont se sert !

 

Une bonne paire de jumelles qu'on emmène partout avec soi procure bien plus de satisfactions qu'un gros télescope qui dort dans un placard.

 

3 - Et on achète ça où ?

L'astronomie est un loisir encore peu développé. Beaucoup de magasins d'optique vendent des instruments, mais sont mal placés pour vous conseiller. Certaines boutiques spécialisées par contre sauront vous guider efficacement. Vous les trouverez facilement en faisant une recherche sur internet.

 

4 - On peut donc acheter directement sur internet ?

Oui, mais ! Si c'est votre premier achat, renseignez-vous bien sur l'instrument que vous convoitez. Pour cela, prenez contact avec d'autres astronomes amateurs. Comme mentionné plus haut, beaucoup trop d'instruments finissent dans un placard.

 

5 - Et le marché de l'occasion ?

Il est captivant ! On trouve de superbes occasions, bien souvent chez des passionnés, et à tous les prix. Pour le même prix, vous pourrez ainsi vous offrir un instrument bien plus performant en occasion. Et une optique ne s'use pas si elle est bien stockée.

 

6 - Je pense que je vais casser ma tirelire et m'offrir un bel instrument.

C'est tentant, mais il faut aussi penser aux accessoires : oculaires pour différents grossissements, filtres divers (Soleil, planètes, nébuleuses) ou encore adaptateurs pour la photographie, voire appareil photo ou web caméra.

 

7 - Mais j'ai vu qu'on pouvait faire des photos avec un simple smarphone

C'est vrai, on peut faire quelques jolis clichés de la Lune par exemple. Mais pour aller plus loin, il faut un appareil reflex. À noter là aussi que l'offre de l'occasion est très abondante.

 

La pratique

 

8 - Avec internet, je saurais me débrouiller tout seul pour réaliser de belles observations...

Non ! Bien utiliser un instrument, se repérer dans le ciel, cela s'apprend sur le terrain ! Heureusement, il existe des dizaines de clubs en France qui sont prêts à vous apporter toute l'aide dont vous aurez besoin.

 

9 - J'ai attrapé le virus, je vais observer toute la nuit !

C'est ce que font beaucoup de passionnés. Mais attention, les nuits sont froides, voire glaciales ! Observer le ciel peut très vite devenir inconfortable si on n'est pas suffisamment couvert. Prévoyez donc de bonnes chaussures, plusieurs couches de vêtements, des gants

et un bonnet ou une capuche. Et aussi des boissons chaudes.

 

10 - J'ai lu qu'on peut aussi observer le Soleil. Je possède un filtre qui

doit convenir…

Attention, l'observation du Soleil sans matériel adapté est DANGEREUSE. En pratique, elle n'est sans danger qu'avec du matériel dédié. Tout bricolage tel que verre fumé, filtre plastique de certains emballages ... est à proscrire.

 

L'observation du Soleil reste toutefois accessible : on trouve des films à placer devant l'objectif de l'instrument, pour quelques dizaines d'euros. On peut aussi observer le Soleil en projetant son image sur un écran blanc. Cette pratique peut toutefois être dangereuse pour l'instrument, mais reste sans risques pour la vue.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 10bonsconseils.com ®  Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel.

Reproduction rights reserved © 10bonsconseils.com ® The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. © 2017 -VF 3.2