10 bons conseils

Pour nager en eaux froides

1 - Simple précaution

Le bon sens invite à rendre visite à son médecin pour un bilan pendant lequel vous lui ferez part de votre projet. Comme on le ferait avant de s'inscrire dans une salle de sport ou d'aborder une quelconque activité physique. D'autant que le froid provoquant une vasoconstriction le cœur est soumis un travail supplémentaire pouvant être fatal pour des personnes souffrant de maladie cardiaque — déclarée ou non.

 

2 - Quand commencer ?

Plusieurs écoles, plusieurs méthodes. La progressive qui propose de continuer de se baigner après l'été pour avancer vers les saisons froides. La radicale propose de rentrer en eaux froides sans progressivité dans le temps. La première méthode semble cependant plus à la portée de tous.

 

3 - Dans quelles eaux ? 1/2

Pour ceux qui sont proches des bords de mer, cela est relativement facile. En général on ne se retrouve pas seul, des groupes de pratiquants seront ravis de vous faire part de leur expérience. Quant à ceux qui possèdent ou on accès à une piscine ou un bassin extérieurs les choses seront encore plus simple.

 

4 - Dans quelles eaux ? 2/2

L'eau salée est pour certains plus agréable en toutes saison que l'eau d'un bassin.

Les sensations sont différentes et le ressenti de la température modifié. Sachant qu'une eau de mer propre à la baignade apportera un petit plus en matière de santé qu'une eau tout bonnement traitée.

 

5 - En maillot de bain ou en néoprène

Tout dépend de vous et de votre tolérance au froid, il faut dire qu'en dessous de 15°

une  combinaison en néoprène permet de prolonger le bain et d'amoindrir le choc initial avec l'eau froide. Il existe des tenues plus ou moins sophistiquées, plus ou moins chères aussi. Pour commencer, un petit bodyboard fera l'affaire, puis on peut passer à la combinaison intégrale très confortable, mais guère facile à mettre et à enlever.

 

6 - Et la tête !

S'il y a une partie du corps à protéger en priorité, c'est bien la tête. L'ordinateur central est fragile et peut se dérégler rapidement. Pour ce faire un ou deux bonnets en silicone feront l'affaire. À noter qu'il existe des bonnets en néoprène. Et pourquoi pas des bouchons d'oreille en silicone qui viendront protéger les conduits auditifs ?

 

7 - D'un coup ou progressivement

Ils ne sont pas nombreux ceux qui plongent dans une eau très froide à l'instant. Ils sont ou très sûrs d'eux — techniques de préparation physique et morale — soit très imprudents. Le mieux pour nous simples mortels et d'y aller progressivement après quelques étirements — un échauffement poussé n'est pas recommandé — et une hyperventilation. Nuque, avant-bras et pieds seront mouillés avant de rentrer complètement dans l'eau. Ainsi, notre corps aura le temps de se mobiliser face à cette nouvelle situation.

 

8 - Combien de temps ?

Tout dépend bien sûr de la température de l'eau. Comme on n'est pas dans l'établissement d'un record, mais dans une activité régulière et bénéfique pour la santé, on gardera raison avant tout. On sera donc à l'écoute de son corps avant, pendant et après le bain. Se faire une trop grande violence est non seulement stupide, mais va à l'encontre des bénéfices recherchés.

 

9 - Et après ?

Une fois l'éventuelle combinaison enlevée, le peignoir sera un délicieux cocon. Ensuite ce seront des passages de serviette en douceur dans une atmosphère non surchauffée afin de ne pas troubler outre mesure vos capteurs sensoriels. Les boissons trop chaudes seront à proscrire pour les mêmes raisons. Maintenant le froid va remonter, provoquant des tremblements — tout à fait normaux.  Après, bien après, un frictionnement doux pourra ravir certains.

 

10 - Les bienfaits

Ils sont nombreux. Au premier rang est le dépassement de soi, habitués au confort en tous lieux et en tout temps, l'homme et la femme modernes n'ont plus beaucoup l'occasion de se prouver des choses. Ensuite viennent des sensations de bien-être voire de plénitude. Sur le plan physique, beaucoup évoquent une sorte de régénérescence. On peut imaginer facilement aussi une perte des mauvaises graisses. Et peut-être une amélioration des défenses immunitaires ?

Nager en eaux froides

• IStock © ®

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 10bonsconseils.com ®  Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel.

Reproduction rights reserved © 10bonsconseils.com ® The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. © 2017 -VF 3.2