10 bons conseils

Diagnostiquer soi-même son véhicule avec un scanner

véhicule exemple : Mercedes SLK 320 ©

• StockByte  ©

1 - Un mal nécessaire

Depuis plus de vingt ans, les véhicules se sont dotés de systèmes électriques et électroniques de plus en plus sophistiqués. Les deux ou trois voyants de base ont fait place à des arbres de Noël quand ce n'est pas à de la littérature sur écran digital.

 

À la simple vue d'un voyant allumé, beaucoup paniquent souvent à tort, et foncent chez

le concessionnaire qui procédera à un examen complet à l'aide d'une de ces fameuses valises de diagnostic. La panne ou dysfonctionnement peuvent être aisément (en principe) identifié. Cependant à part des voyants majeurs, on peut faire la part des choses et prendre son temps pour analyser la situation chez soi à l'aide d'un petit appareil que l'on nomme couramment : outil de diagnostic qui est un scanner de code panne.

 

2 - Outil de diagnostic, oui, mais pourquoi ?

Bien entendu, il n'est pas question de se substituer à des professionnels formés et parfaitement équipés. Mais si on désire soit par passion soit par nécessité connaître l'état de santé de son véhicule, on peut opter pour quelques dizaines d'euros pour ce petit appareil. La gamme est large et va du très simple au diagnostic presque complet.

 

Dans le milieu de gamme, on peut en attendre :

 

  • Lecture des défauts moteurs et leurs définitions
  • Effacement des codes défauts et voyant moteur du tableau de bord
  • Capture des données en temps réel et de les stocker
  • Lecture de données en format numérique ou graphique
  • Test de sonde oxygène (O2) - Sonde lambda
  • Test du système EVAP (détection de fuites du système de recyclage des vapeurs de carburant)
  • Lecture du code VIN (Véhicle Identification Number) correspond au numéro de série du véhicule. Très utile lors de l'achat d'un véhicule d'occasion !

 

3 - Quel appareil choisir ?

L'offre est très vaste, cela va de 30 à 400 € pour les appareils destinés aux amateurs ou aux semi-professionnels. Centre Auto avec un ou deux modèles ou sur Internet avec des sites où l'offre est plus large, vous trouverez certainement votre bonheur.

 

4 - Histoire de langue

C'est bien connu les Français ne sont pas réputés pour leurs connaissances en matière

de langues étrangères. Si vous faites partie de ceux-ci, il est important de savoir si votre interface est en langue de Molière. Quoique Molière ne comprendrait certainement pas

les termes techniques apparaissant sur le petit écran. À propos d'écran, plus celui-ci sera grand plus la lecture sera aisée c'est une évidence, mais il fallait l'évoquer.

 

5 - Le manuel

Un manuel en français ou au moins un document photocopié contenant la traduction

est un minimum si l'on n'est ni un anglophone ni un technicien expérimenté.

 

6 - Mise à jour

Voilà, l'appareil est en votre possession. Peut-être qu'une mise à jour est nécessaire, garder cela dans un coin de votre tête, si vous voyez que l'appareil ne reconnaît pas

votre véhicule — parce que très récent, ou parce que le concepteur a réparé des bugs dans son logiciel.

 

7 - Doucement !

Vous avez trouvé la prise, et vous vous apprêtez à faire le branchement après l'avoir recherché. Les ingénieurs sont de petits plaisantins, les prises sont parfois placées dans des endroits sinon inaccessibles ou tout au moins hors de vue. Certains regretteront d'avoir des mains aussi grandes, d'autres un cou aussi court, ce ne sera pas une raison pour forcer à l'aveugle.16 broches (voies) à relier demandent douceur et précision sous peine d'abîmer définitivement les contacts.

 

8 - Set Up

Dans le menu, allez directement à la ligne Set Up, pour y choisir la langue et l'unité de mesure — Métrique ou Impérial. De là on peut naviguer en terrain presque connu.

 

9 - On peut commencer les tests

Suivant les instructions notamment celles concernant la mise en contact et le démarrage éventuel du moteur, on peut laisser l'appareil scanner tranquillement pour nous donner

un récapitulatif de tous éléments analysés. En cas de panne au moins on sait où on en est, en cas de dysfonctionnement mineur, on aura tout le temps de changer l'élément défectueux.

 

10 - À mettre dans son coffre

Beaucoup de possesseurs de véhicule qui ont quelques années gardent précieusement cet appareil — peu volumineux et sans pile — dans leur coffre.

Le mot de :

Monsieur-je-sais-tout

Il existe plusieurs normes de l'OBD - On Board Diagnostic

pour contrôler les émissions polluantes des véhicules.

 

L'OBD ou OBDI qui standardise le connecteur afin qu'il soit identique pour tous les véhicules. Le protocole de communication lui reste plus

ou moins spécifique suivant les marques.

 

L'OBDII crée en 1996 pour spécifier des protocoles communs.

 

L'EOBD pour European OBD reprenant l'OBDII est spécifique

pour les véhicules européens.

www.Forum-SLK.com

Tous sur la Mercedes SLK de 1996 à nos jours... >>>

Scan mise à jour Creader VI v+

Pouvoir télécharger par connecteur USB les dernières versions du logiciel est un véritable plus. À considérer lors de l'achat.

Scan Creader VI V+ SET UP CHOIX DE LA LANGUE ET DES UNITES DE MESURE
Mercedes SLK emplacement de la prise diagnostic

La connexion se fait ici à l'intérieur du véhicule (phase 2) avec un connecteur rectangulaire. Dans le compartiment moteur avec adaptateur rond (phase 1).

Certains constructeurs ont des fiches spécifiques renseignez-vous avant l'achat du scanner.

Mercedes SLK emplacement de la prise diagnostic

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 10bonsconseils.com ®  Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel.

Reproduction rights reserved © 10bonsconseils.com ® The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. © 2017 -VF 3.2