10 bons conseils

Communiquer de façon assertive

« L'assertivité permet l'expression sincère des émotions dans le respect de l'autre,

et le travail sur les pensées conscientes », explique le psychothérapeute François Lelord. L’assertivité vient du verbe anglo-saxon to assert, qui veut dire : affirmer ses droits et leur légitimité. Les gens assertifs disent ce qu'ils ont à dire sans agresser les autres.

 

Comment maintenir la cohérence entre ce que je pense, ce que je sens, ce que je dis et ce que je fais ?

 

Communiquer de façon assertive c'est :

1 - Être soi-même

Être vrai, cultiver l’authenticité, éviter de vouloir paraître ce que je ne suis pas.

Avoir le courage d’être moi permet d’être en accord avec mon éthique, mes valeurs.

 

2 - Être à l'aise

Rester simple et naturel, être dans l’image sociale qui me convient, dans laquelle

je me sens bien.

 

3 - Exprimer mes idées

Dire ce que je pense, ne pas dissimuler. Car si je n’arrive pas à dire ce que je pense, cela m’encombre, cela crée de la frustration. Et je risque de finir par « balancer le morceau »

dans un comportement agressif ou impulsif qui consomme énormément d’énergie.

 

4 - Partir  de mon « JE »

Il s’agit d’éviter le "TU" accusateur, l’autre accepte plus volontiers d’entendre ce que "JE" ressens en nommant ma réalité, que ce qu’il vivra comme des reproches dans une formulation "TU".

 

5 - Exprimer mes sentiments et mes émotions

Dire ce que je ressens. Si je n'exprime pas ce que je ressens, je m’éloigne de l’autre.

Plus on parle et plus on parle. Et inversement, plus on est dans le retrait et plus on le reste.

 

 

6 - Garder le contact visuel (Regard)

Prendre conscience de l’intonation de la voix, du corps et de ses mouvements, du sourire…

 

7 - Être clair sur mes objectifs et mes attentes

(Vis-à-vis de moi et de l'autre)

Formaliser clairement là où je souhaite arriver.

 

8 - Établir des relations fondées sur la confiance

Éviter que les relations soient basées sur la domination ou la spéculation.

 

9 - Faire respecter son "territoire"

Je ne permets pas à l’autre de venir empiéter sur mon espace, je garde ma liberté de parole et d’opinion. L’autre ne peut prendre que le territoire que je lui laisse. Aussi longtemps que je recule, l’autre avance.

 

10 - Être ouvert aux compromis

Basés sur l'intérêt mutuel en cas de discorde : c’est parce que l’on est naturellement en désaccord qu'il faut trouver la manière d'échanger. Les relations se nourrissent de cet échange.

• IStock © ®

je

tu

je

tu

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 10bonsconseils.com ®  Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel.

Reproduction rights reserved © 10bonsconseils.com ® The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. © 2017 -VF 3.2