10 bons conseils

Randonner avec des bâtons de marche

Conseiller Jean-Paul Magnien

1 - Il n'y a pas d'âge pour commencer

On a tendance à imaginer que ce matériel est à réserver exclusivement aux seniors, surtout si l'on n'a pas essayé d'y recourir fusse pour une petite marche. Et pourtant...

 

2 - Avant tout une protection

Cela constitue avant tout une protection de toutes les articulations confondues. Les genoux notamment en descente sont grandement épargnés. D'autant que l'on sait que beaucoup de sportifs même jeunes ont déjà genoux et chevilles en mauvais état. La colonne vertébrale quant à elle sera aussi protégée notamment pendant les descentes surtout lorsqu'on porte un sac à dos.

 

3 - C'est aussi une aide au franchissement

Pierriers, sols glissants (boue, neige, verglas), passages de torrent ou de rivière, glaciers se franchiront beaucoup plus facilement et plus sûrement. On avance comme le ferait un animal qui dispose de quatre pattes.

 

4 - Tout le monde travaille

Le haut du corps intervient pleinement dans la marche, il est balancier et moteur tout à la fois. Le rendement est nettement meilleur. Il suffit de comparer des marcheurs sur une piste en montée et de voir qu'au bout de quelques minutes ceux qui ont des bâtons se détachent sans même sans rendre compte.

 

5 - Tout bénéfice

Tout bénéfice aussi pour le cœur et le système respiratoire, les bras sont actifs et permettent au haut du corps de participer très efficacement à la marche.

 

6 - Acheter ses bâtons

Tous les magasins de sport proposent une large gamme de bâtons de marche. L'investissement est relativement léger. Le vendeur vous proposera certainement des bâtons adaptés à votre usage. Ils sont vendus à l'unité, mais une paire semble être le meilleur choix. Les poignées peuvent être plus ou moins confortables, certaines permettent d'y fixer un appareil photo à leur extrémité. Elles sont couplées à des dragonnes elles aussi plus ou moins sophistiquées. Les pointes sont de toutes sortes (formes et métaux) et peuvent accueillir des rondelles ou protège-pointes. Les tubes selon les fabricants sont en aluminium, carbone et même titane.

 

7 - Pendant que l'on est dans le magasin

Pendant que l'on est dans le magasin, allez au rayon des gants, vous y trouverez des gants destinés à la randonnée, légers et protecteurs. Vous les essayerez avec vos bâtons afin de bien vérifier leur compatibilité avec les dragonnes.

 

8 - Réglage

Le principal réglage consiste à déterminer la longueur de ses bâtons. Avec des clips ou à vissage, vous pouvez faire varier la hauteur de vos bâtons en fonction non seulement de votre taille, mais aussi du profil du terrain.

Pour la taille, il faut que vos avant-bras soient à l'horizontale. Quant à s'adapter au terrain, les régler en montée un peu plus courts qu'en descente, mais là c'est pour chipoter. Dernier point : pour régler la longueur des bâtons, faire apparaître les mêmes indications (chiffres indiquant la longueur ou lettres) sur les deux segments mobiles afin d'optimiser leur résistance.

 

9 - Pas partout et pas tout le temps

Il faut savoir que l'utilisation de bâtons de marche est interdite dans certains lieux fragiles. Par exemple dans

la Vallée des Merveilles afin de protéger les 36 000 gravures qui se dévoilent à ciel ouvert ou dans certains écosystèmes. Dernier point, le bruit que font les pointes sur sol dur qui peut devenir pour certains insupportable en tenir compte à certains moments est une forme de respect bienvenu.

 

10 - En guise de conclusion

Les bâtons de marche constituent un très bon investissement, prenez le temps de vous renseigner auprès d'autres randonneurs et surtout adoptez les bonnes habitudes d'utilisation. Livres, blogs et bien sûr vos compagnons de marche sauront vous donner un maximum d'indications. Ce n'est pas tout, ces bâtons peuvent constituer une armature pour un abri, devenir une attelle, tenir à distance un animal agressif, que demander de plus !

Le mot de :

Monsieur-je-sais-tout

Ne pas confondre avec la Marche Nordique

La différence avec la pratique de la randonnée avec bâtons vient essentiellement d’une utilisation différente de ces derniers.

 

En Marche Nordique, ils servent quasiment de propulseurs. D'où une marche très dynamique mobilisant beaucoup plus le corps que pendant la randonnée.

 

Les bâtons sont en composite — mélange de fibres de verre et de carbone — permettant une meilleure absorption des chocs et un poids plus faible.

 

Le gantelet remplace la dragone. Il englobe la main ce qui permet d’ouvrir la main afin de prolonger la poussée lorsque celle-ci se trouve à l’arrière du corps, puis de ramener le bâton au creux de la main, lorsque la main se retrouves devant le corps.

Bâton de marche, randonnée
poignée bâton de marche
Embout bâton de marche

BLACK DIAMOND TRAIL PRO SHOCK

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 10bonsconseils.com ®  Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel.

Reproduction rights reserved © 10bonsconseils.com ® The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. © 2017 -VF 3.2